Raccourcis clavier de Notion

📆 Publié en juillet 2020.
✍ Dernière mise à jour en juillet 2020.

⚠️ L’importance des dates
Les outils évoluent sans cesse, bien plus vite que ma bande passante pour maintenir à jour cette base de connaissances (car ce n’est pas mon travail à plein temps, m’voyez).

Il est possible que le contenu de certains articles ne soit plus tout à fait valable au moment où vous le lisez. Remettez donc toujours les pages dans le contexte de leur date d’écriture, c’est important.

Le 1er juillet 2020, j’ai été invité par les organisateurs du meetup Notion France à faire une petite présentation. Au lieu de raconter de vive voix tout ce que j’ai déjà expliqué dans mon article sur Notion, je me suis dit que j’allais plutôt profiter du meetup pour parler d’un sujet qui me tient à cœur : les raccourcis clavier.

Ça a donné une présentation très concrète sur tout ce que permet Notion en la matière. Pour ceux qui n’ont pas eu la chance d’assister au meetup, en voici une séance de rattrapage :

Vous m’excuserez pour mon arrière-plan horrible : j’étais en plein travaux+déménagement au moment de l’événement. 😅

Les raccourcis clavier, c’est la vie

S’agissant de raccourcis clavier, Notion est particulièrement bien loti. Je crois que la vidéo ci-dessus fait bien le tour de tout ce dont il est capable, mais je vais la compléter par cet article récapitulatif.

Outre vous exposer à mes pires tics de langage, les vidéos ont l’avantage de rendre le sujet un peu plus vivant et pragmatique. Mais elles sont beaucoup moins pratiques que le texte lorsqu’il s’agit de parcourir du contenu rapidement, de faire un balayage visuel global avant de zoomer spécifiquement sur la partie qui vous intéresse. Ce récapitulatif écrit sera donc un bon complément. Et comme je préfère toujours écrire des articles plutôt que faire comme si j’étais un YouTubeur expérimenté, allons-y.

⚠️ Deux remarques préliminaires :

1. Je suis sous macOS
Si vous êtes sur Windows ou Linux, à chaque fois que je parle de la touche (command), remplacez-la par la touche ctrl, et ça devrait marcher.

2. En bon Français, j’utilise un clavier AZERTY
Notion étant une entreprise américaine, le produit a d’abord été pensé pour le QWERTY, ce qui me prive de quelques raccourcis. Si vous êtes en QWERTY, tant mieux pour vous, donc. Si vous êtes en BÉPO ou en Dvorak, je n’ai aucune idée des équivalences.

Mettre en forme du texte sélectionné

La plupart des raccourcis que vous utilisez partout ailleurs — notamment dans les éditeurs de texte — fonctionnent très bien dans Notion. Une fois que vous aurez sélectionné du texte, vous aurez accès à tous les raccourcis habituels :

  • ⌘B pour mettre en gras.
  • ⌘I pour mettre en italique.
  • ⌘U pour souligner.
  • ⌘⇧S pour barrer.
  • ⌘E pour mettre au format monospace.
    • Ce n’est pas utile que pour insérer du code, je m’en sers beaucoup pour clarifier la lecture de certaines phrases. Exemple typique dans un article d’aide ou une documentation : désigner un menu, un bouton. C’est souvent plus didactique que de mettre l’intitulé entre guillemets.
  • ⌘K pour insérer un lien.
    • Mieux encore : coller directement (⌘V) le lien de votre presse-papier sur le texte sélectionné.
  • ⌘⇧H pour appliquer la dernière couleur utilisée.

Raccourcis Markdown

Si jamais vous ne connaissez pas encore le Markdown, Notion est probablement une des façons les plus pragmatiques de l’apprendre, grâce à sa charmante interface visuelle. À force de voir le résultat concret de votre frappe, vous apprendrez vite comment styliser du texte en cours d’écriture — ce qui fait tout l’intérêt du langage Markdown.

La prise en compte du Markdown par Notion est remarquable. Tous les raccourcis habituels fonctionnent très bien :

Encadrements

  • Encadrer son texte avec **deux étoiles** (ou __deux tirets bas__) pour le mettre en gras.
  • Encadrer son texte avec *une seule étoile* (ou _un seul tiret bas_) pour le mettre en italique.
  • Encadrer son texte avec des ~tildes~ pour le barrer.
  • Encadrer son texte avec `des accents graves` pour le mettre au format monospace.
Raccourcis clavier Markdown dans Notion

En début de ligne

  • #␣ pour faire un titre de niveau 1.
  • ##␣ pour faire un titre de niveau 2.
  • ###␣ pour faire un titre de niveau 3.
  • -␣ ou *␣ ou +␣ pour faire une puce.
  • 1. pour créer une liste numérotée (qui va s’incrémenter automatiquement à chaque saut de ligne).
  • [] pour faire une case à cocher.
  • >␣ pour faire un menu dépliant.
    • (L’une des rares différences avec le format Markdown original, dans lequel le chevron sert normalement à faire une citation.)
  • " pour faire une citation.
Raccourcis clavier Markdown en début de ligne

Si vous êtes en début de ligne, vous n’êtes pas obligés de supprimer le style existant pour le remplacer par celui qui vous intéresse. Notion va directement écraser le style précédent. Une bonne nouvelle pour votre touche ⌫.

Slash-commandes

Nul besoin de connaître par cœur tous les raccourcis. Si vous savez comment faire une barre oblique (/), j’ai presque envie de dire que c’est suffisant. Les « slash-commandes » de Notion vous permettent, en quelques frappes, d’accomplir une multitude d’actions. Il suffit de combiner le slash avec ce que vous cherchez, et vous y aurez accès immédiatement.

Je ne vais pas vous faire la liste de tous les types de blocs de Notion, mais ils sont tous accessibles avec une slash-commande. Y compris les plus évolués comme les bases de données ou les intégrations tierces.

Slash commandes dans Notion

Outre l’accès aux blocs eux-mêmes, vous pouvez aussi faire des actions dessus — en cours de frappe, sans toucher à votre souris. Ma préférée : le /turn pour transformer un bloc à la volée.

Transformer un bloc en cours de frappe dans Notion : /turn

Ça fonctionne n’importe où sur le bloc (y compris en plein milieu d’un mot !). Vous pouvez très bien arriver sur un bloc et le transformer à la volée, sans vous embêter à placer votre curseur au bon endroit. Ça passe.

/turn au milieu d’un bloc Notion

Dans les raccourcis les moins connus, vous pouvez aussi colorier vos blocs au clavier avec la commande /color (ou encore /background pour la couleur de l’arrière-plan). Vous pouvez même taper directement le nom de la couleur (genre /yellow) pour que Notion vous propose directement de l’appliquer. Sur le texte lui-même, ou bien son arrière-plan. Vous pouvez aussi remettre le style de base avec /default.

Raccourcis clavier pour changer la couleur dans Notion

Si vous êtes en QWERTY, vous pouvez même transformer plusieurs blocs à la volée avec ⌘/ :

Raccourci clavier pour transformer plusieurs blocs à la volée avec Notion
Rien que pour ça, j’hésite presque à passer en QWERTY.

Sélection et manipulation de blocs

Les raccourcis précédents concernaient surtout l’intérieur des blocs (leur contenu). Nous allons maintenant voir comment agir sur les blocs eux-mêmes. Sans toucher à sa souris, évidemment.

  • esc pour sortir d’un bloc (et le sélectionner !).
  • Entrée pour entrer dans un bloc (et le modifier).
  • ↑↓ pour naviguer d’un bloc à l’autre.
    • S’il y a de l’indentation (des blocs imbriqués dans d’autres blocs), Notion la prend en compte dans la navigation au clavier.
  • ⇧↑↓ pour étendre sa sélection (et sélectionner plusieurs blocs au clavier).
  • ⌘D pour dupliquer le(s) bloc(s) sélectionné(s).
  • suppr ⌦ ou pour supprimer un bloc au survol.
  • Tab pour indenter (augmenter le retrait).
  • ⇧Tab pour désindenter (diminuer le retrait).
  • ⌘⇧↑↓ pour déplacer le ou les blocs sélectionnés.

Si vous souhaitez appliquer un même style (gras, italique, barré, etc.) à l’intégralité d’un ou plusieurs blocs, vous n’êtes pas obligé d’entrer à l’intérieur de chaque bloc. Vous pouvez très bien leur appliquer le style directement après les avoir sélectionnés ensemble.

Sélectionner et manipuler des blocs au clavier dans Notion

Le raccourci ⌘Entrée permet quant à lui d’agir sur certains types de blocs :

  • Cocher ou décocher une case.
  • Déplier ou replier un menu dépliant.
  • Entrer dans une page.
Command + Entrée dans Notion

D’ailleurs, une fois entré dans une page, si vous voulez revenir à la page précédente, vous pouvez le faire avec le raccourci ⌘[… à condition d’utiliser l’application desktop de Notion. Car si vous le faites dans votre navigateur, ça ne court-circuite pas le raccourci existant (qui est d’afficher le 5ᵉ onglet ouvert). Même principe pour ⌘] qui permet d’accéder à la page suivante.

Raccourcis généraux sur Notion

En maintenant ⌘⌥ ainsi qu’un chiffre entre 0 et 9, vous pouvez créer les blocs de base de Notion :

  • ⌘⌥0 pour créer un bloc de texte.
  • ⌘⌥1 pour créer un titre de niveau 1.
  • ⌘⌥2 pour créer un titre de niveau 2.
  • ⌘⌥3 pour créer un titre de niveau 3.
  • ⌘⌥4 pour créer une case à cocher (todo-list).
  • ⌘⌥5 pour créer une puce.
  • ⌘⌥6 pour créer une liste numérotée.
  • ⌘⌥7 pour créer un menu dépliant.
  • ⌘⌥8 pour créer un bloc de code.
  • ⌘⌥9 pour créer une page.

Et si vous faites le raccourci sur un bloc existant, ça le transforme automatiquement !

Raccourcis clavier de tous les blocs Notion

Vous connaissez forcément déjà le ⌘P qui, contrairement au reste de macOS, ne sert pas à imprimer, mais à accéder au merveilleux moteur de recherche de Notion. Celui qui vous permettra de trouver rapidement n’importe quel contenu page de votre espace de travail, ou bien d’accéder aux pages récemment ouvertes.

Fin mai 2020, ils ont aussi intégré les emojis directement dans Notion. En appuyant sur la touche : (les deux points), vous ouvrez un moteur de recherche d’emojis pour agrémenter vos pages, sans devoir passer par le système ou un logiciel tiers comme Alfred. Champagne !

Emojis directement dans Notion

Je ne vais pas non plus trop m’attarder sur les @-commandes qui, en plus de pouvoir mentionner des personnes, vous permettent également de mentionner des pages, ou encore d’ajouter des rappels.

D’autres raccourcis qui me servent régulièrement, sans ordre particulier :

  • ⌘⇧U pour remonter à la page parente.
  • ⌘⇧M pour mettre un commentaire sur un contenu sélectionné.
  • – – – pour insérer un séparateur.
  • ⌘⇧L pour basculer en mode sombre.
  • ⌘⌥T pour déplier ou replier tous les menus dépliants.
Déplier tous les menus dépliants Notion avec un raccourci clavier
  • ⌥+clic pour dupliquer du contenu, et glisser-déposer la copie.
Alt + clic dans Notion

Bonus

Le Web Clipper de Notion est un incontournable de mon processus de prise de note. Et comme toutes les extensions Chrome, il est possible de lui attribuer un raccourci clavier. Il suffit d’aller dans le menu consacré (le lien direct à taper dans votre barre d’adresse : chrome://extensions/shortcuts). J’ai choisi ⌘⇧K pour capturer les articles qui m’intéressent sans toucher à ma souris. C’est plus un raccourci de navigateur qu’un raccourci propre à Notion, mais il méritait bien sa place ici.

Enfin, sachez que les champs de date de Notion sont particulièrement arrangeants :

  • Admettons que vous souhaitiez remplir un champ avec la date du 3 mars 2008. Si vous tapez 03/03/2008, ça va évidemment fonctionner. Mais vous n’avez pas besoin d’en écrire autant : un simple 3/3/8 aurait été suffisant.
  • Pour saisir une date de l’année en cours, tapez simplement le mois puis le jour. Pour le 3 août, tapez simplement 8/3.
  • Si vous tapez une suite de 4 chiffres (genre 1997), ça vous emmènera au 1er janvier de l’année en question.
  • Au lieu de réfléchir à la date du jour, tapez simplement, today (ou même t !). Notez d’ailleurs que si le bloc est vierge, c’est la date du jour qui vous sera proposée par défaut.
  • Même principe pour yesterday, qui fonctionnera très bien pour valider la date d’hier, et que vous pouvez abréger en yes ou même y.
  • Pour la date de demain, vous pouvez taper tomorrow ou juste tom.

Il m’est arrivé d’avoir à saisir pas mal de dates à la suite. Pour ce genre de tâches pas super captivantes, la moindre frappe économisée m’intéresse.

Remplir les dates au clavier dans Notion

Keyboard-first ?

Pour toutes les manipulations décrites dans cet article, rien ne vous empêchera jamais d’utiliser votre souris si vous préférez. Mais concrètement, rares sont les actions qui ne sont pas faisables directement au clavier dans Notion.

Cet outil était déjà un bonheur à prendre en main, mais toutes ces micro-optimisations le rendent encore plus agréable à utiliser. Surtout si vous êtes comme moi et que vous passez plusieurs heures par jour dans Notion. C’est vraiment cette somme de petits détails subtils d’UX qui font que j’adore ce produit.

Si vous faites partie des power users de Notion, il y a des chances que vous connaissiez déjà tous ces raccourcis. Désolé si vous n’avez rien appris. Mais quand je regarde un peu autour de moi la façon dont les gens utilisent Notion (ou les outils en général), je n’ai quand même pas l’impression que la majorité des gens connaissent et utilisent efficacement les raccourcis clavier. Du coup, je me dis que ce genre d’articles/démos ne sont peut-être pas totalement inutiles.

Les raccourcis clavier ne sont pas réservés aux geeks

J’ai l’impression que beaucoup de gens s’enferment dans leurs préjugés sur les raccourcis clavier, alors qu’ils pourraient grandement en bénéficier dans leur quotidien. Ils s’imaginent que c’est inaccessible, que c’est trop compliqué et réservé aux geeks. À mon avis, pas tant que ça.

Dans leur vie de tous les jours, ils arrivent très bien à accomplir des choses bien plus difficiles qu’utiliser des raccourcis clavier. Ils n’ont en fait rien de très complexe : c’est plutôt une histoire de réflexes à prendre (ou d’avoir conscience qu’ils existent, pour commencer !) et de mauvaises habitudes à perdre. Ou pire, de croyance limitante.

Les réflexes peuvent mettre un peu de temps à venir, c’est vrai. Mais une fois qu’ils seront bien ancrés dans votre mémoire musculaire, vous ne pourrez plus jamais revenir en arrière. N’oubliez pas qu’on parle d’actions que vous accomplirez parfois des dizaines ou des centaines de fois par jour, jusqu’à la fin de votre vie. La différence de productivité (et de bien-être d’utilisation) sur le long terme est colossale.

Sans forcément aller jusqu’à tous les connaître par cœur, j’espère que cet article vous aura au moins donné envie d’intensifier votre pratique des raccourcis clavier dans Notion. Quelque chose me dit que vous ne le regretterez pas.


Articles liés 👇 
Notion • Gérer une base de connaissances

À ne pas rater !

Mes textes vous plaisent ? Suivez-moi.

Adresse e-mail non valide